La Martinique - L'île aux fleurs - martinique-caraibes.com
Guide de découverte de la Guadeloupe


 
 

Ducos

 

 

Habitants : les Ducossais

Code Postal : 97224

Fête patronale : 8 septembre

Superficie : 3769 hectares

Altitude : 35 mètres

Point culminant : Point culminant : au Château au nord (205 m) Territoire de plateau légèrement relevé çà et là

Rivières : la Manche, la Lézarde (limite est)


Syndicat d'initiative
Mairie
Place Eloi Virginie
97224 Ducos
Tél : 05 96 77 18 18
Fax : 05 96 56 18 17

Ducos est une petite ville de 12 536 habitants située sur le littoral ouest, au centre de l'Île, ouverte sur la baie de Fort-de-France. Elle profite du fort développement du Lamentin, qui transforme peu à peu cette commune en grande banlieue résidentielle de Fort-de-France.

Histoire

Ducos est en réalité un ancien quartier détaché du Lamentin nomé Trou-au-Chat. Le nom de Ducos lui fut donné au milieu du siècle dernier en hommage à un ministre de la Marine et des colonies de Napoléon III (Jean Etienne Théodore Ducos). Ducos fut marquée par un passé politique tumultueux, avec l'assinat de deux consseillers municipaux en 1925. 

A voir

Combats de coqs au "P'TIT DU BAC" 
Le pitt est une petite arène circulère dans laquelle se déroulent les combats de coqs.
Introduits par les Espagnols, ils sont devenus une véritable passion martiniquaise.

Les coqs sont des coqs "sauvages" domestiqués et croisés avec des coqs originaires d'Inde.
Avant la saison des combats, ils sont préparés, entraînés, comme des athlètes de haut niveau, et nourris avec des recettes qui restent très secrètes.
Le jour des combats, les paris se font à la criée au milieu de la folie tumultueuse des parieurs.
De grosses sommes d'argent sont parfois mises en jeu.
Règles du Jeu :
Le coq doit rester coucher pendant plusieurs minutes pour être déclaré vaincu.
Autre cas de défaite, en cas de fuite du coq devant son adversaire deux fois de suite.
Quelques Races :
Les "gros-sirop" de couleur rouge foncée.
Les "cendrés" qui ont des plumes blanches et noires.
Les "madras" de couleur rouge orangée.

Les Combats de Mangouste et Serpent
Seuls les combats organisés poussent la mangouste captive à agresser le serpent "bothrops lancéolé" appelé localement "bête longue" ou fer-de-lance.
Enfermés dans une cage de verre spécialement conçue, ces adversaires de force égale qui s'ignorent dans la nature, s'obserent longuement et ne s'attaquent que poussées par les exitations des organisateurs. Généralement, c'est la mangouste qui "gagne" mais qui souvent meurt un peu plus tard des suites de ses blessures. Si d'aventure, le serpent l'emporte, on lui oppose immédiatement une autre mangouste.

Et aussi
Château Aubéry (Inscrit au Monument Historique) : animations culturelles sur place.
Château d'Alasso.
Eglise Notre-Dame-de-la-Nativité (Inscrit au Monument Historique), reconstruite en 1901.
Chapelle au Morne-Vert.
Tombe de Joséphine des Vergers de Sannois, proche de l'impératrice Joséphine.

  
PARC NATUREL RÉGIONAL DE MARTINIQUE 

Communes de la Martinique

 

 







  Plan du site

Copyright © 2005 Martinique-CaraÏbes tous droits réservés
Création : Hervé FERRAND Torop.net